Ma première foi

« Il y a dans cette affaire un côté Liaisons dangereuses, sauf que la liaison la plus dangereuse (mais la chose n’avait pas échappé à Laclos) est la fréquentation du véritable amour. »

Lire la critique de Marie-Noëlle Tranchant dans le Figaro

 

    Poster un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>